Passer au contenu

/ La recherche

Rechercher

Navigation secondaire
Sciences naturelles et génie Génie

Groupe de recherche en physique et technologie des couches minces

Autres numéros : 514 340-4711 #7459 (Information) 514 340-5195 (Télécopieur)
Autre courriel : gcm@polymtl.ca (Autre courriel)

Portrait

À propos

Établi depuis plus de 30 ans, le GCM regroupe du personnel expert et des appareils de pointe provenant de l’École Polytechnique et de l’Université de Montréal pour offrir des services à l’industrie et au milieu académique. Notre expertise nous permet de nous spécialiser dans les projets uniques ou complexes dans les domaines suivants :

Affiliations

Unités de recherche

  • Groupe de physique numérique des matériaux
  • NanoQuébec
  • Centre de recherche sur les matériaux autoassemblés
  • Regroupement québécois sur les matériaux de pointe

Adresses

Localisation sur le campus UdeM

Pavillon J.-Armand-Bombardier, local 5074

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Externes

Membres

À l’Université de Montréal

Externes

Clara Santato (Membre)
Sébastien Francoeur (Membre)
Michel Meunier (Membre)
Patrick Desjardins (Membre)
Michel R. Wertheimer (Membre)
Jolanta Klemberg-Sapieha (Membre)
Remo A. Masut (Membre)
Edward Sacher (Membre)
Arthur Yelon (Membre)
Alain Rochefort (Membre)
David Ménard (Membre)
Yves-Alain Peter (Membre)
Oussama Moutanabbir (Membre)

Expertise

Description de l’expertise

Le Groupe de recherche en physique et technologie des couches minces (GCM) est un centre de recherche interuniversitaire - École Polytechnique et Université de Montréal - voué à l'étude de la physique et de la technologie des couches minces, surfaces et interfaces dont le programme de recherche est orienté selon trois axes principaux :

Axes de recherche

Analyse de matériaux

Le GCM dispose de nombreux appareils pour caractériser les différentes propriétés des matériaux. De manière générale, il est possible de classer les techniques dans quelques grandes catégories:

Dépôts de couches minces

Le GCM dispose de plusieurs appareils qui permettent de déposer des couches métalliques ou non-métalliques d’épaisseur allant de quelques atomes à plusieurs centaines de nanomètres. Ces revêtements sont particulièrement utiles pour l’industrie électronique, mais peuvent aussi servir de barrière contre l’usure ou la corrosion. Les éléments les plus souvent utilisés incluent l’or, le chrome, le titane, l’aluminium et l’argent, mais la plupart des métaux peuvent être déposés.

Par ailleurs, le GCM est partenaire du Laboratoire des Revêtements Fonctionnels et Ingénierie des Surfaces (LARFIS) un des plus important laboratoire spécialisé en traitement des surface en Amérique du nord.

Microfabrication

Les installations du laboratoire de microfabrication (LMF) offrent, à la fois pour le milieu académique et industriel, un environnement de travail en salle propre de classe 100, permettant le prototypage et la recherche de pointe. Les principaux domaines sont la microélectronique, les MEMS et en microfluidique. La majorité des installations et des instruments permettent l’utilisation de petites pièces de semi-conducteurs, verre,  ou autres matériaux,  jusqu’à des gaufres complètes de 150 mm (wafer de 6 pouces). Toutes les étapes de fabrication microélectronique peuvent être réalisées dans le laboratoire;  photolithographie et lithographie par faisceau d’électrons, dépôt de métaux et matériaux, gravure par par plasma réactif, inspection et métrologie, bonding, chimie aqueuse, découpe…

Projets et financement

Financement

  • CRSNG
  • FQRNT
  • NanoQuébec

Publications et communications