Passer au contenu

/ La recherche

Rechercher

L'actualité de la recherche

Selon une étude menée par l’Université de Montréal, crier, fesser, gifler ou secouer un enfant pourrait altérer ses «circuits cérébraux de la peur»...
Une découverte faite par des chercheurs du CRCHUM et de l'UdeM ouvre la voie à des traitements complémentaires.

Toutes les nouvelles


Soutien à la recherche


Laboratoire d'innovation