Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé

Daniel Lamarre

Professeur titulaire

Faculté de médecine - Département de médecine

daniel.lamarre@umontreal.ca

Autres numéros : 514 890-8310 #35258 (Travail 1) 514 890-8310 #35707 (Travail 2)

Médias

Portrait du chercheur

 - © Université de Montréal

 - © IRIC

Portrait

Expertise de recherche

L’incidence des maladies hépatiques, au 4e rang des maladies mortelles au Canada, ne fait qu'augmenter surtout avec la croissance des maladies du foie secondaire à l'infection chronique aux virus C et B. Le groupe d’hépatologie du CHUM a pour mission principale une meilleure connaissance de la physiopathologie des maladies hépatiques et de leur traitement rendu possible par la mise en place d’une recherche de pointe. Au sein du CHUM, ce groupe poursuit sa mission de service de référence tertiaire clinique et ses activités de pointe en recherche clinique. Le groupe d'hépatologie a également développé depuis longtemps une approche visant l'intégration des activités cliniques, de recherches clinique et fondamentale. De nombreuses collaborations de recherche ont été développées en encéphalopathie, virologie, immunologie, oncologie et dans les médicaments antiviraux. La chaire d’hépatologie permettra d’intensifier les activités de recherche: biologie du virus de l'hépatite C, les mécanismes d'immuno-évasion virale les fondements virologiques et immunologiques de la persistence virale et de l'infection chronique et la recherche de molécules à visée thérapeutique pour le traitement de l'hépatite C. Expert en développement de nouveaux médicaments, le Dr Lamarre est à mettre sur pied une équipe de chercheurs travaillant à l’Institut de Recherche en Immunologie et Cancérologie (IRIC) afin de procéder aux tests et criblage de molécules nécessaires à la découverte d'agents thérapeutiques et de vaccins contre des maladies virales.

Biographie

Formé en biochimie à l'Université de Montréal puis à l'Université de Sherbrooke, Daniel Lamarre s'est joint, il y a plusieurs années, à l'équipe du Professeur Rafick-Pierre Sékaly. « J'étais son premier  postdoc », nous n'étions que deux ou trois à l'époque. Professeur Sékaly revenait tout juste des NIH et démarrait son laboratoire à l'IRCM. » Pendant ses trois années d'études postdoctorales en immunologie moléculaire, il s'intéresse au rôle de la molécule CD4, également impliquée dans la problématique du VIH.

Recherche industrielle

En 1990, il est engagé par la compagnie pharmaceutique Bio-Méga / Boehringer Ingelheim. « Notre mandat concernait spécifiquement la virologie, et j'ai alors contribué à un programme de recherche sur le VIH. Nous avions pour approche de cibler des protéines virales, d'un point de vue moléculaire, d'inhiber leur fonction et de bloquer la réplication du virus. » Ces travaux ont permis au Dr Lamarre d'identifier un premier candidat clinique, palinavir, qui lui a apporté une renommée certaine : « C'est un inhibiteur moléculaire très spécifique qui cible une protéase virale du VIH indispensable pour la réplication. »

Dès 1995, il s'intéresse au virus de l'hépatite C. « Avec un excellent groupe multidisciplinaire composé de biologistes, enzymologistes, chimistes, pharmacologistes, etc., nous avons défriché cette thématique encore peu abordée au Canada à l'époque. » Jusqu'en 2003, Professeur Lamarre occupe le poste de coordonnateur thérapeutique pour l'ensemble de la recherche sur le VHC et de directeur adjoint du département de biologie à Boehringer Ingelheim. Les résultats de recherche de ses équipes ont été des plus performants, notamment avec la mise au point du BILN 2061, le premier composé d’une nouvelle classe de médicaments expérimentaux des plus prometteurs sélectionné pour le développement chez l'humain. « Dans des essais courts, chez des patients infectés par le VHC, ce composé entraîne une chute de la présence du virus de 100 à 1 000 fois, et probablement jusqu'à 10 000 fois, dans les premières 24 heures. Ça a été, et ça demeure, un véritable succès et un espoir pour les nombreux patients infectés. »

Recherche académique

Fort de son expérience industrielle, Professeur Lamarre revient à la recherche académique et s'attarde en particulier à comprendre les mécanismes utilisés par le VHC pour échapper à la réponse immunitaire. Habitué, dans l'industrie privée, à la formation d'équipe multidisciplinaire regroupant des chercheurs aux compétences complémentaires, Professeur Lamarre retrouve cet esprit collaboratif dans le milieu académique : « Le fait d'avoir une masse critique de chercheurs est tout à fait essentiel pour faire de la bonne recherche aujourd'hui. Il faut absolument regrouper les chercheurs qui travaillent sur des thématiques relativement similaires. C'est l'une des seules façons pour partager des expertises, des outils, des plateformes technologiques, et d'arriver à un impact qui peut être comparable à celui de l'industrie pharmaceutique. »
Professeur Lamarre précise que si l'industrie pharmaceutique est performante pour développer un composé, la recherche académique s'avère quant à elle efficace et pertinente pour conceptualiser les nouvelles cibles des pathologies. Il préconise un rôle actif et complémentaire du milieu académique dans la bio-chaîne pharmaceutique qui permettra plus rapidement l’introduction de nouveaux médicaments.  Directeur de l'axe hépato-gastro-entérologique au CHUM et titulaire de la Chaire Novartis Fondation Canadienne en hépatologie de l'Université de Montréal, Professeur Lamarre dispose, au Centre de recherche du CHUM, d'installations propices à la recherche translationnelle, fortement liée à ses confrères cliniciens, et profitera aussi pour ses recherches de nature fondamentale, sur le campus, de collaborations précieuses et de nouvelles infrastructures technologiques hautement performantes. Responsable à l'Institut de recherche en immunology et en cancérologie (IRIC) d'une plateforme de criblage chimique et biologique qui va permettre de cribler, de manière automatisée, 20 000 molécules chimiques par jour, Professeur Lamarre estime que les infrastructures dont s'est dotée l'Université de Montréal n'ont rien à envier à la recherche industrielle, et qu'elles permettront d’entrevoir la recherche d’une façon intégrée et nouvelle facilitant grandement la découverte.

Affiliations et responsabilités

Affiliations de recherche

Unités de recherche

Membre

Établissements affiliés

  • Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)

Enseignement et encadrement

Encadrement

Thèses et mémoires dirigés (dépôt institutionnel Papyrus)

2019

Rôle de la CTNNB1 et de ses nouveaux partenaires dans la régulation de l'immunité antivirale innée et de la voie WNT

Diplômé(e) : Es-Saad, Salwa
Cycle : Doctorat
Diplôme obtenu : Ph. D.
2018

Spliceosome SNRNP200 promotes viral RNA sensing and IRF3 activation of antiviral response

Diplômé(e) : Tremblay, Nicolas
Cycle : Doctorat
Diplôme obtenu : Ph. D.
2017

Characterization of a novel class of anti-HCV agents targeting protein-protein interactions

Diplômé(e) : Park, Alex
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M. Sc.
2016

The nuclear pore complex and its transporters : from virus-host interactors to subverting the innate antiviral immunity

Diplômé(e) : Gagné, Bridget
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M. Sc.
2010

Mécanismes de subversion de l'immunité innée par le virus de l'Hépatite C (VHC)

Diplômé(e) : Jouan, Loubna
Cycle : Doctorat
Diplôme obtenu : Ph. D.
2008

Étude du réseau d'interactions entre les protéines du Virus de l'Hépatite C

Diplômé(e) : Racine, Marie-Eve
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M. Sc.
2005

Infection des cellules dendritiques périphériques du sang par le virus de l'hépatite C

Diplômé(e) : Rodrigue-Gervais, Ian Gaël
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M. Sc.

Projets

Projets de recherche

2015 - 2020

The National CIHR Hepatitis C Network (NCHCN)

Chercheur principal : Naglaa Shoukry Mohamed
Sources de financement : IRSC/Instituts de recherche en santé du Canada
Programmes de subvention : PVXXXXXX-Subvention d'équipe
2015 - 2016

Programme de dépannage CRCHUM

Chercheur principal : Daniel Lamarre
Sources de financement : Fondation du CHUM/Fondation du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)
Programmes de subvention :
2015 - 2016

Functional characterization of new regulators of the innate antiviral immunity to develop broad-spectrum antiviral therapies

Chercheur principal : Daniel Lamarre
Sources de financement : IRSC/Instituts de recherche en santé du Canada
Programmes de subvention : PVXX5647-Subvention de fonctionnement incluant les subventions de fonctionnement programmatiques
2014 - 2016

MOLECULAR DISSECTION OF HCV LIFE CYCLE THROUGH THE STUDY OF VIRUS/HOST INTERACTOME

Chercheur principal : Daniel Lamarre
Sources de financement : IRSC/Instituts de recherche en santé du Canada
Programmes de subvention : PVXX5647-Subvention de fonctionnement incluant les subventions de fonctionnement programmatiques
2014 - 2016

FUNCTIONNAL CHARACTERIZATION OF NEW REGULATORS OF THE INNATE ANTIVIRAL IMMUNITY

Chercheur principal : Daniel Lamarre
Sources de financement : IRSC/Instituts de recherche en santé du Canada
Programmes de subvention : PVXX5647-Subvention de fonctionnement incluant les subventions de fonctionnement programmatiques
2011 - 2015

FUNCTIONAL CHARACTERIZATION OF NEW REGULATORS OF THE INNATE ANTIVIRAL IMMUNITY

Chercheur principal : Daniel Lamarre
2011 - 2014

FUNCTIONAL CHARACTERIZATION OF NEW REGULATORS OF THE INNATE ANTIVIRAL IMMUNITY

Chercheur principal : Daniel Lamarre
Sources de financement : IRSC/Instituts de recherche en santé du Canada
Programmes de subvention : PVXX5647-Subvention de fonctionnement incluant les subventions de fonctionnement programmatiques
2011 - 2014

MOLECULAR DISSECTION OF HCV LIFE CYCLE THROUGH THE STUDY OF VIRUS/HOST INTERACTOME

Chercheur principal : Daniel Lamarre
Sources de financement : IRSC/Instituts de recherche en santé du Canada
Programmes de subvention : PVXX5647-Subvention de fonctionnement incluant les subventions de fonctionnement programmatiques
2011 - 2014

MOLECULAR DISSECTION OF HCV LIFE CYCLE THROUGH THE STUDY OF VIRUS/HOST INTERACTOME

Chercheur principal : Daniel Lamarre
2009

IDENTIFICATION OF NEW REGULATORS OF THE INNATE ANTIVIRAL RESPONSE USING A GENOME-SCALE LENTIVIRAL-BASED RNAI SCREEN.

Chercheur principal : Daniel Lamarre

Rayonnement

En vedette

Mise en valeur d’une recherche

2003

Pionnier dans la recherche sur l’hépatite C

En 2003 le docteur Daniel Lamarre devient titulaire de la Chaire de recherche Novartis - Fondation canadienne en hépatologie de l'Université de Montréal.

Publications et communications

Disciplines

  • Pharmacie
  • Biologie moléculaire
  • Immunologie

Champ d’expertise

  • Antibiotiques et résistance
  • Anticorps
  • Antigènes
  • Antiviraux
  • Cellule
  • Chimie combinatoire
  • Chromosome (Organismes vivants)
  • Composés inorganiques et organométalliques
  • Défense cellulaire
  • Déterminants sociaux des maladies infectieuses et immunitaires
  • Développement de vaccins
  • Gène (Organismes vivants)
  • Immunodéficiences
  • Immunothérapie
  • Macromolécules
  • Maladies auto-immunes
  • Maladies du système immunitaire
  • Maladies infectieuses
  • Médiateurs immunologiques: cytokines et chimiokines
  • Métaux et non-métaux
  • Molécules organiques et biomolécules
  • Phénomènes quantiques
  • Signalisation cellulaire et maladies infectieuses et immunitaires
  • Synthèse chimique et catalyse
  • Thérapie cellulaire des maladies infectieuses et immunitaires
  • Thérapie génique des maladies infectieuses et immunitaires
  • Vaccination