Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Arts et lettres; Sciences sociales et humaines

François-Marc Gagnon (In memoriam)

Professeur émérite

Faculté des arts et des sciences - Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques

Médias

In conversation with: Dr. François-Marc Gagnon (in FR and ENG)

In conversation with: Dr. François-Marc Gagnon - A talk on Paul-Émile Borduas’s 1956 Figures schématiques offered in Heffel’s Spring 2018 Live Auction.

En 1994, l’historien de l’art François-Marc Gagnon parle de l’Œuvre de Jean-Paul Riopelle

En 1994, François-Marc Gagnon, critique et historien de l’art, parle de la carrière du peintre québécois de renommée internationale Jean-Paul Riopelle et de son Œuvre entière, du mouvement automatiste, à son grand succès en France et à New York et sa dernière période de peinture au pochoir.

François-Marc Gagnon (1935-2019) MBAM Série conférence 2006 Le portrait moral au Canada

Portrait

Biographie

François-Marc Gagnon, dont les jeunes années sont largement influencées par le milieu familial et la présence de peintres tels Charles Daudelin, Alfred Pellan, François Léger et Paul-Émile Borduas, opte pour des études à la Sorbonne où il obtient un doctorat pour son travail sur le peintre Jean Dubuffet.

Son cheminement, via une parenthèse d'une douzaine d'années chez les Dominicains, l'amène à l'École des beaux-arts de Montréal (1960) d'où il est recruté (1968) par le Département de l'histoire de l'art de l'UdeM. Le directeur d'alors le rencontrant, lui dit : « Gagnon, vous êtes canadien, vous ferez l'art canadien »! Et il s'y emploie pendant 34 ans! avec une vigueur peu commune : conférences, ateliers, cours dispensées, causeries sont autant de moyens utilisés par Gagnon. Chercheur, vulgarisateur, et auteur d'œuvres importantes dont Paul-Émile Borduas (1905-1960) : biographe critique et analyse de l'œuvre (Fides) qui lui méritent le prix du Gouverneur général en 1978. Un peu plus tard, suite à la publication de Chronique du mouvement automatiste du Québec (1941-1954) , éditeur Lanctot, il reçoit (1999) le prix Raymond Klibansky pour le meilleur livre dans le domaine des sciences humaines.

Ayant pris sa retraite en 2000, il accepte la direction de l'Institut de recherche en art canadien Gail et Stephen A. Jarilowski basé à l'Université Concordia. Il y donne des séries de conférences « grand public » au Musée des Beaux-arts de Montréal. L'UdeM a reconnu les mérites exceptionnels de François-Marc Gagnon en lui conférant le statut de professeur émérite.

François-Marc Gagnon est décédé en 2019.

Prix et distinctions

  • Prix d'excellence en enseignement - 1994

  • Officier de l'ordre National du Québec - 2015

Pour en savoir plus…

Affiliations et responsabilités

Enseignement et encadrement

Projets

Rayonnement

Publications et communications

Disciplines

  • Histoire des arts

Champ d’expertise

  • Canada
  • Canada (Québec)
  • Période contemporaine (arts et lettres)
  • Arts du Québec
  • Arts autochtones
  • 20e siècle
  • 1900-1945
  • 1945-1989
  • Art contemporain
  • Nouvelle-France
  • 16e siècle
  • 17e siècle