Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences sociales et humaines; Environnement et développement durable; Économie et politique

Ingrid Hall

Conservation de la biodiversité, Communs, Communautés, Pérou, Cosmopolitiques

Professeure agrégée

Faculté des arts et des sciences - Département d'anthropologie

Pavillon Lionel-Groulx, local C-3077

514 343-6111 #51712

ingrid.hall@umontreal.ca

Chercheuse

Centre d'études et de recherches internationales

Chercheuse

Faculté des arts et des sciences - Centre d'études et de recherches internationales

ingrid.hall@umontreal.ca

Autre numéro : 514 343-6111 #82354 (Travail 1)

Portrait

Expertise de recherche

La gestion des ressources naturelles est au cœur de mes préoccupations, que ce soit l'eau, la terre ou maintenant la diversité biologique. Je m'intéresse à la façon dont les pratiques (gestion, techniques et savoir-faire) permettent de mieux comprendre les rapports des hommes entre eux, et ceux qu'ils établissent avec leur environnement. Mes terrains sont avant tout péruviens et andins, mais je m'intéresse de plus en plus aux arènes globalisées dédiées à la gouvernance de l'agrobiodiversité.

Le premier porte sur la gestion des biens communs dans les communautés paysannes andines et s'inscrit dans la continuité du travail de thèse. Il s'agit de comprendre comment s'est imposée puis concrétisée l'idée que les communautés paysannes des Andes péruviennes reposent en premier lieu sur une gestion commune de la terre. L'ethnographie réalisée dans la communauté paysanne de Llanchu (Calca, région de Cusco, Pérou) montre le processus de formation d'une communauté créée après la réforme agraire de 1969. Au terme de cette analyse, il apparaît que la communauté légalement constituée a pris véritablement corps d'un point de vue sociologique et anthropologique autour de la gestion de la terre, selon les normes administratives édictées depuis la réforme agraire. Ce cas permet donc de penser autrement les communautés paysannes contemporaines, trop souvent appréhendées comme des rémanences du passé préhispanique, ou alors comme des fausses communautés. Le cinquantième aniversaire de la réforme agraire en 2020 et l'élection de Pedro Castillo, qui se présente comme un "paysan", mettent en évidence l'importance de s'intéresser aux communautés formés suite à la réforme, lesquelles ne correspondent pas à l'image "traditionelle" qui leur est trop souvent associée.

Le second projet est parti d'une étude de la conservation de la biodiversité de la pomme de terre au sein du Parc dédié à ce tubercule et situé à Pisac (Cusco, Pérou). Ce parc est la plus grande aire de conservation in situ d'agrobiodiversité aux mains de populations locales. La projet a d'abord porté sur les trois acteurs institutionnels qui font le parc, à savoir les communautés locales rassemblées en une association, l'ONG ANDES et le Centre international de la pomme de terre basé à Lima. Dans une nouvelle phase, je m'intéresse à la façon dont les normes internationales en matière de protection de la biodiversité et de protection des droits des populations indigènes entraîne une reformulation du positionnement des paysans tant au niveau national qu'international. Je m'intéresse ainsi à la constitution de droits bioculturels.

Projets en cours

  • L’autochtonie environnementale en question. Le cas des paysans péruviens andins et de la pomme de terre native. Financement CRSH en cours (2017-2019)
  • Des patates et des hommes. Enjeux locaux de la conservation globale de la biodiversité de la pomme de terre au Pérou. Financement FRQSC en cours (2014-2018)

Biographie

Ingrid Hall est professeure agrégée à l’Université de Montréal depuis 2008. Ethnologue, elle est spécialisée en anthropologie environnementale et elle dispense un cours sur cette thématique au niveau du baccalauréat. Les Andes péruviennes constituent son terrain d’études de prédilection et ses recherches actuelles portent sur la conservation de la biodiversité de la pomme de terre. Dans ce contexte, elle s’intéresse aux représentations de la biodiversité et aux pratiques de conservation dont les différents acteurs sont porteurs, soit les paysans, mais aussi les organismes à but non lucratif (ONG) et les institutions internationales.

Formation

  • 2009 — Doctorat — —

Affiliations et responsabilités

Enseignement et encadrement

Encadrement

Thèses et mémoires dirigés (dépôt institutionnel Papyrus)

2018

«C’est des déchets, tu peux juste te nourrir avec ça!» : ethnographie du Dumpster Diving à Montréal

Diplômé(e) : Tanguay, Gabrielle
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M. Sc.

Projets

Projets de recherche

2020 - 2025

Cosmopolitiques autochtones contemporaines : enjeux politique et juridique des cosmologies autochtones / Equipe de Recherche sur les Cosmologies Autochtones

Chercheur principal : Ingrid Hall
Co-chercheurs : Laurent Jérôme
Sources de financement : FRQSC/Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FQRSC)
Programmes de subvention : PVXXXXXX-(SE) Programme Soutien aux équipes de recherche - Stade de développement : Fonctionnement
2017 - 2022

L’autochtonie environnementale. Le « patrimoine bioculturel » des pommes de terre natives du Pérou.

Chercheur principal : Ingrid Hall
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PV153480-Subventions de développement Savoir
2015 - 2020

Nouvelles configurations des dynamiques religieuses autochtones: du local au global

Chercheur principal : Robert Crépeau
Sources de financement : FRQSC/Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FQRSC)
Programmes de subvention : PVXXXXXX-(SE) Programme Soutien aux équipes de recherche - Stade de développement : Renouvellement
2014 - 2018

DES POMMES DE TERRES ET DES HOMMES : CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE ET DYNAMIQUE DES SAVOIRS (CUSCO, PEROU)

Chercheur principal : Ingrid Hall
Sources de financement : FRQSC/Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FQRSC)
Programmes de subvention : PV113813-(NP) Soutien à la recherche pour la relève professorale
2013 - 2015

DES POMMES DE TERRE ET DES HOMMES DANS LES ANDES PERUVIENNES

Chercheur principal : Ingrid Hall
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PVX20020-Subvention institutionnelle du CRSH - Subventions d'exploration
2009 - 2013

Dynamiques religieuses des autochtones des Amériques : vers de nouvelles méthodes

Chercheur principal : Robert Crépeau
Co-chercheurs : Ingrid Hall , Marie-Pierre Bousquet

Rayonnement

Publications et communications

Publications

 2018    (enévaluation) avec Verdeaux François et  Moizo, Bernard, Les savoirs locaux, l’innovation permanente, Paris : Quae et Montréal : Presses de l’Université de Montréal. (Manuscrit en voie d’évaluation par les éditeurs)

 2018 (sous presse), « Le Parc de la pomme de terre, conservation in-situ et valorisation des savoirs locaux (Cusco, Pérou) », dans Verdeaux François, Ingrid Hall, Bernard Moizo, (Ed.), Les savoirs locaux, l’innovation permanente, IRD/Editions Quae/PUM.

 2018 (sous presse), avec Alejandro Argumedo, «  The potato park of Pisac. Building tools to strengthen the local life project, the Sumaq kawsay », à paraître dans Indigenous Stewardship of Environment And Alternative Development, Colin Scott, Evodia Silva-Rivera, Katie Sinclair (Ed.), Toronto : University of Toronto press.

 2018 (sous presse), « « Les gens savent, les gens évaluent ». De l’importance sociale de la propriété collective des terres dans une communauté des Andes péruviennes. », Tiers-monde, 234 (3).

 2018 (sous presse), « Les ancêtres au prisme des pommes de terre non domestiquées, une perspective andine », Frontières.

2018 (sous presse), « Du sol au sang, des classifications à l’ontologie. Réflexions à partir d’une ethnographie réalisée dans les Andes Sud-péruviennes. », dans Jérôme Laurent (Ed.), L’Amazonie au fil de l’eau, Paris, L’Harmattan (collection Amériques).

 2017, « De la colectividad a la comunidad. Reflexiones acerca del derecho de propiedad en Llanchu, Perú, Revista de antropología social, vol N°26, N° 2.

 2017, « Créativité politique en matière électorale dans une communauté paysanne des Andes sud péruviennes », in C. Pujol, E. Doré, F. Droilleau, S. Villafuerte, V. Tinteroff, Amériques créatives. Regards croisés sur les discours et les pratiques, Paris : l’Harmatan, pp. 75-94.

 2016, avec Sabourin, Paul et Sara Teitelbaum, « Anciennes et nouvelles économies circulaires », dans Sauvé S., Normandin D., McDonald M., L'économie circulaire. Une transition incontournable, Montréal : Presses de l’Université de Montréal : pp. 167-172.

 2016, avec Bouffart, S. et Manoha, M., « La « maladie du renard » et les fraises des bois (Fregaria Vesca Sylvestris), ou la nature fantasmée », in Ruas M.-P. (Ed.), Des fruits d’ici et d’ailleurs. Regards sur l’histoire de quelques fruits consommés en Europe, Paris : PUF (Omnisciences), pp. 397-421.

 2016, « Quand l’orateur fait l’homme, parole et hiérarchie dans les Andes du Sud du Pérou (Calca, Cusco, Pérou) », Autrepart, 73, Numéro thématique « Parler pour dominer ? Paroles, discours et rapports de pouvoir au Sud », pp.89-103.

 2015, « Compter les journées de travail, classer les individus et ordonner la société dans une communauté des Andes sud-péruviennes ». ethnographiques.org, Numéro 29 - décembre 2014 (Ethnologie et mathématiques) [http://www.ethnographiques.org/2014/ Hall].

 2013, « La reforma agraria, entre memoria y olvido (Andes sur peruanos)  », Anthropologica, vol.31 no.31, pp. 101-125.

 2012, « Labourer la terre pour tisser la vie. Éclats d’analogies dans les Andes Sud péruviennes », Journal de la société des américanistes, 98-1, pp. 101-131.

2011, « Invitation à suivre les ignames et les moutons », in Bert, JF, Barbe, N, Penser le concret.André Leroi-Gourhan, André-Georges Haudricourt, Charles Parain, Paris : Créaphis, pp. 197-208.

 2009, « Se construire une généalogie en construisant un canal - Hautes Terres Malgaches », in Techniques et cultures, n° 50, pp. 256-281.

 2008,  « « Si l’on se réfère au canal, nous sommes parents ». Réseau d’irrigation et réseau de parenté à Morarano - Hautes Terres Malgaches », in Guimier-Sorbets A.-M., éd., L’eau. Enjeux, usages et représentations, Paris : De Boccard, pp. 306-317.

 2007, « Les tuyaux de la modernité », in P. Rouillard, Mobilités, immobilismes, Paris : De Boccard, pp. 305-317.

 2006, « « Quand ordonner, c’est irriguer », symbolisme de l’irrigation dans une communauté paysanne des Andes méridionales », in Boëtsch, G. et Cortot, H., L’homme et l’eau en milieu montagnard, Paris : Ed. des Hautes-Alpes, pp. 229-239.

 2005, Compte-rendu de l’ouvrage de Olivia Aubriot, L’eau, miroir d’une société - Irrigation paysanne au Népal central, Paris, CNRS éditions, 2004, 321p. Etudes rurales, 175-176, pp. 234-237.

Disciplines

  • Anthropologie

Champ d’expertise

  • Ethnologie
  • Anthropologie environnementale
  • Anthropologie politique
  • Conservation de la biodiversité
  • Écologie politique
  • Amérique du Sud
  • Pérou
  • Autochtones
  • Interactions humain-environnement
  • Époque contemporaine