Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé; Sciences médicales

Chaire Pfizer en athérosclérose de l'Université de Montréal

Chaire de recherche philanthropique Faculté de médecine

Portrait

À propos

Créée officiellement le 11 février 2003, la Chaire Pfizer en athérosclérose de l'Université de Montréal vise à identifier des interventions thérapeutiques qui peuvent stabiliser ou faire régresser l’athérosclérose et quantifier ces effets dans des études expérimentales et cliniques; évaluer les effets de ces interventions sur les plaques d’athérosclérose vulnérables par les méthodes d’imagerie de pointe; étudier les interactions entre la composition de l’athérôme et les forces physiques dans la rupture de plaque, à l’aide de modèles in vitro (fantômes) et ex vivo puis chez les patients avec athérosclérose; quantifier in vivo le stress oxidatif, l’inflammation et la fonction endothéliale.

Ses titulaires

  1. 2003-04-15 au 2020-04-15: TARDIF, Jean-Claude. Professeur titulaire, Département de médecine, Faculté de médecine.

Affiliations

Autres établissements et centres de recherche

  • Institut de cardiologie de Montréal (ICM)

Pour en savoir plus…

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Expertise

Description de l’expertise

L’athérosclérose est la première cause de mortalité dans le monde. L’athérosclérose coronarienne a résulté en 7.2 millions de décès mondialement en 1996, comptant pour le tiers de la mortalité totale dans les pays industrialisés. Les coûts directs et indirects de la maladie coronarienne ont été de 110 milliards de dollars US aux Etats-Unis en 2000 et 8 milliards de dollars au Canada en 1993.

Objectif : d’identifier des interventions thérapeutiques qui peuvent stabiliser ou faire régresser l’athérosclérose et de quantifier ces effets dans des études expérimentales et cliniques; d’évaluer les effets de ces interventions sur les plaques d’athérosclérose vulnérables par les méthodes d’imagerie de pointe; d’étudier les interactions entre la composition de l’athérôme et les forces physiques dans la rupture de plaque, à l’aide de modèles in vitro (fantômes) et ex vivo puis chez les patients avec athérosclérose; de quantifier in vivo le stress oxidatif, l’inflammation et la fonction endothéliale.

Projets et financement

Publications et communications

Disciplines

  • Cardiologie

Champ d’expertise

  • Athérosclérose