Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences sociales; Sciences sociales et humaines; Sciences de l’éducation; Sciences humaines; Sciences sociales : intervention

Réseau québécois en études féministes

Autre structure de recherche affiliée
Autres numéros : 514 987-3000 #6588 (Information) 514 987-6742 (Télécopieur)
Autre courriel : info@reqef.ca (Autre courriel)

Médias

Enquête sexualité, sécurité et interactions en milieu universitaire

Symposium sur les pratiques et les enjeux associés à l’enseignement en ligne

Le 1er octobre 215, le Réseau québécois en études féministes a tenu un symposium axé sur les préoccupations associées à l’enseignement universitaire en ligne dans un contexte universitaire. Les technologies de l'information et de la communication (TIC) et les environnements numériques d'apprentissage (ENA) permettent différents modes d’enseignement en ligne, variant d’une formule en temps réel (synchrone), favorisant l’autonomie en terme de temps (asynchrone) ou encore une formule mixte.

Portrait

À propos

Créé en 2011, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) est un regroupement stratégique de chercheur.e.s ancré au sein de l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il comprend des professeur.e.s d’institution d’enseignement supérieur de partout au Québec, des chercheures postdoctorales, des étudiant.e.s (2e et 3e cycle) et des collaboratrices des milieux de pratique, communautaire et institutionnel.

Le RéQEF répond au besoin stratégique de fédérer le champ des études féministes québécois. Sa priorité est d’utiliser son potentiel de structuration pour donner une force institutionnelle à ses membres et leur offrir un forum d’échanges à travers ses activités. Son objectif principal est de contribuer au renforcement des capacités de recherche dans le champ des études féministes et à leur rayonnement transdisciplinaire et transnational. Les interventions du RéQEF visent tant la structuration du champ, que le renouvellement de la pensée féministe et sa traduction en des questionnements socialement ciblés.

Affiliations

Unités de recherche

  • Centre de recherche sur les politiques et le développement social

Établissements universitaires

  • Université Concordia/Concordia University
  • Université de Sherbrooke
  • Université du Québec - Télé-université
  • Université du Québec à Chicoutimi
  • Université du Québec à Trois-Rivières
  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Université du Québec en Outaouais
  • Université Laval
  • Université McGill/McGill University
  • Université de Montréal
  • Université du Québec à Montréal (UQAM)

Organismes partenaires

  • Relais-femmes
  • L'Alliance gaspésienne des maisons d'aide et d'hébergement
  • L'Escale pour Elle
  • L'R des centres de femmes du Québec
  • Fédération des femmes du Québec (FFQ)
  • Table des groupes de femmes de Montréal
  • Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF)
  • Y des femmes de Montréal
  • Réalisatrices équitables
  • Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS)

Adresses

210, Sainte-Catherine Est, local VA-2240
Montréal (Québec), H2X 1L1, Canada

Pour en savoir plus…

Équipe

Responsables

Externes

Membres

À l’Université de Montréal

Expertise

Description de l’expertise

Le Réseau québécois en études féministes est un regroupement interuniversitaire, interdisciplinaire et interrégional de chercheur-e-s et de collaboratrices provenant de divers milieux et disciplines, partageant un éclairage analytique et méthodologique, des objectifs et des intérêts de recherche communs.

Les savoirs sur les rapports sociaux de sexe, les conditions de vie et les droits des femmes ont fait l’objet d’un développement important depuis les trente dernières années, au point de constituer un champ autonome d’études et de recherche qui possède une épistémologie propre et partage différentes approches théoriques et méthodologiques critiques, adaptées et novatrices. Au Québec ce développement a donné lieu à la création d’instituts, d’une chaire de recherche, de revues scientifiques et de programmes d’études dont l’excellence et le dynamisme sont largement reconnus hors de ses frontières. Un tel développement a surtout été le fait de chercheures ou d’équipes dispersées au sein de différentes institutions. La communauté scientifique québécoise féministe appelle depuis plusieurs années à la formation d’un regroupement afin d’harmoniser ses efforts de recherche, de transfert des connaissances et de formation, faciliter l’établissement de collaborations intra et extra-muros, et stimuler les indispensables liens entre recherche et société. Ce regroupement innovateur est crucial puisque, malgré la qualité et la pertinence de ses productions et la compétence scientifique de ses membres, le champ des études féministes au Québec manque de ressources, ne dispose pas de lieu structuré de concertation et de développement, en plus de se révéler encore institutionnellement fragile et marginalisé dans certains milieux universitaires ou scientifiques.

Axes de recherche

Axe 1 : Études sur les rapports de sexe, le genre, l’intersectionnalité des rapports sociaux, les représentations littéraires, artistiques et médiatiques

Analyser et déconstruire les savoirs et les pratiques féministes dans une perspective de changement social pour contribuer à l’élaboration de mesures et de politiques au niveau de la famille et du travail, de la représentation des femmes dans les discours, médias et les arts, de la santé, des droits reproductifs, etc.

Axe 2 : Mouvement des femmes, travail, démocratie, développement et justice sociale

Documenter et étayer les débats sur la sexualisation de l’espace public, l’antiféminisme, la participation citoyenne, le développement durable, etc.

Axe 3 : Éthique, pratiques, mémoire et formation féministes

Promouvoir une position éthique axée sur une préoccupation pour le bien commun et une meilleure justice sociale.

Sur le plan scientifique, le RéQEF encourage ses membres à revisiter les interprétations féministes de l’égalité, des rapports de sexe et de l’identité en vue de :

  • développer des modèles d’interprétation et d’analyse inédits et holistes pour rendre compte des identités multiples et entrecroisées des femmes;
  • imaginer le changement et développer des stratégies innovantes pour atteindre l’égalité des sexes et une plus grande justice sociale.
  • Fournir une synthèse sur le développement du mouvement des femmes au Québec; rendre compte de la pertinence sociale de la pensée féministe et des jalons historiques et transmettre une mémoire sur la vie des femmes de même que sur leurs contributions artistiques, intellectuelles et sociopolitiques.

Projets et financement

Projets et réalisations

Financement

Le RéQEF bénéficie d’une subvention du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

Publications et communications

Publications

Disciplines

  • Sociologie
  • Histoire
  • Philosophie