Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé; Sciences médicales; Sciences infirmières

Réseau québécois de recherche sur la douleur

Autre structure de recherche affiliée
Autre numéro : 819 821-8000 #70530 (Information)
Autres courriels : info@qprn.ca (Autre courriel) webmaster@qprn.ca (Personne contact)

Médias

Moyens utilisés par le Réseau pour poursuivre sa mission

Portrait

À propos

Le Réseau Douleur a pour mission de contribuer, par le biais de la recherche fondamentale, clinique, évaluative et épidémiologique, à l’amélioration de la qualité de vie des Québécois qui souffrent de douleur chronique.

Affiliations

Établissements universitaires

  • Université Concordia/Concordia University
  • Université de Sherbrooke
  • Université du Québec à Trois-Rivières
  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Université du Québec en Outaouais
  • Université Laval
  • Université McGill/McGill University
  • Université de Montréal

Organismes partenaires

  • Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec
  • Fonds de recherche du Québec - Santé
  • Pfizer Canada Inc.

Adresses

3001, 12e Avenue Nord
Sherbrooke (Québec), J1H 5N4, Canada

Équipe

Responsables

Externes

Membres

À l’Université de Montréal

Gilbert Blaise (Membre régulier)
Réjean Couture (Membre régulier)
Gilles Lavigne (Membre régulier)
Gary Duncan (Membre régulier)
Arlette Kolta (Membre régulier)
Pierre Beaulieu (Membre régulier)
Manon Choinière (Membre régulier)
Pierre Rainville (Membre régulier)
Éric Troncy (Membre régulier)
Sylvie Le May (Membre régulier)
Francis Beaudry (Membre régulier)
Artur Kania (Membre régulier)
Raoul Daoust (Membre régulier)
Jennifer Cogan (Membre régulier)
Ronald Denis (Membre associé)
Maria Grisell Vargas-Dreyer (Membre associé)
Yves Veillette (Membre associé)
François Fugère (Membre associé)
Lisa Carlesso (Membre régulier)

Organigramme de l’unité

Organigramme de l’unité

Comités

Comité consultatif

Expertise

Description de l’expertise

L'expertise du Réseau se développe autour de trois thèmes. Les deux premiers thèmes utilisent des approches de recherche biomédicale et clinique plus traditionnelles, alors que le troisième vise à stimuler les initiatives de transmission et d'échange de connaissances entre: la communauté des chercheurs, les professionnels de la santé, les patients et leur famille, les décideurs politiques et le public.

La recherche suivant ces trois thèmes unificateurs augmente notre compréhension de la douleur, ce qui permet des innovations et des améliorations en:

Diagnostic de la douleur - Gestion de la douleur - Soulagement de la douleur

Axes de recherche

Évaluer la douleur

Les principaux objectifs sont d’appuyer la mise au point et la validation d’une gamme complète de modèles animaux et humains de la douleur pour formuler des méthodologies standardisées de mesure et d’évaluation de la douleur. Il s’agit, entre autres, de concevoir des méthodes novatrices de mesure de la douleur et de les appliquer dans des cliniques de la douleur. À cette fin, il nous faudra:

  • Soutenir nos plateformes existantes
  • Faciliter l'échange d'information et d'expertise pour valider les modèles animaux et humains dans des conditions cliniques
  • Soutenir des études pilotes visant à développer des nouveaux modèles et de nouvelles méthodes d'évaluation
Responsables : Pierre Rainville

Voir la douleur

L’objectif est d’appuyer l’utilisation généralisée de techniques d’imagerie chez les humains et animaux pour identifier des réseaux et voies cérébrales impliquées dans la douleur pathologique. Il s’agit de réussir à mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent la douleur pathologique et d’établir des techniques d’évaluation objectives. À cette fin, il nous faudra:

  • Soutenir nos plateformes actuelles d’imagerie (imagerie cellulaire, imagerie cérébrale);
  • Soutenir le développement de modalités, outils et approches d’imagerie novateurs.

Expliquer la douleur

L’objectif est d’améliorer la gestion de la douleur chronique au Québec en soutenant un ensemble d’études pour évaluer l’impact et l’efficacité des interventions de mise en application et d’échange de connaissances portant sur la douleur.

À cette fin, nous élaborerons d’abord la cartographie actuelle de divers problèmes de douleur chronique au Québec en parallèle avec les types de services offerts en matière de traitement et de suivi. La base de données qui en découlera fournira un portrait de la distribution géographique des divers syndromes de douleur chronique au Québec, ainsi que les ressources en soins de santé disponibles dans ses diverses régions. Cette base de données deviendra un outil important qui permettra de cibler géographiquement des interventions de mise en application et d’échange de connaissances, ainsi que des résultats.

Expliquer la douleur, c'est-à-dire traduire et échanger les connaissances que les chercheurs, cliniciens, patients et décideurs ont au sujet du phénomène de la douleur, est une nouvelle façon de faire de la recherche. Ceci requiert un changement de paradigme, mais le potentiel d'apprentissage est énorme, et aura autant de rendement pour les chercheurs et gestionnaires que pour les cliniciens et les patients. Les patients sont des partenaires actifs, non seulement dans le traitement, mais aussi en recherche. Créer un Réseau de Recherche sur la Douleur dans lequel les patients, cliniciens et décideurs sont impliqués activement avec les chercheurs est non seulement une innovation, c'est aussi une nécessité. Cette initiative donne lieu à de nombreuses collaborations fructueuses; elle permet au étudiants de s'exposer à des initiatives de transfert de connaissances; mais surtout, elle améliore la condition et les soins des patients souffrant de douleur chronique au Québec.

Responsables : Manon Choinière

Projets et financement

Projets et réalisations

Financement

Le Réseau Douleur est financé par un partenariat public-privé unique entre:

le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS), le Ministère de la santé et des services sociaux du Québec (MSSS), Pfizer Canada et Astrazeneca.

Ce partenariat, une première au Canada lors de son annonce en 2008, permet:

  • d'assurer le financement du réseau,
  • de faire avancer la recherche sur la douleur chronique
  • de parfaire l'éducation du public et des professionnels au sujet de la douleur
  • d'augmenter notre compréhension de la douleur chronique et
  • d'aider les médecins à poser des diagnostics et à traiter la douleur chronique de façon plus efficace.

Publications et communications

Publications

Disciplines

  • Anesthésiologie
  • Dentisterie
  • Dentisterie de restauration
  • Dentisterie pédiatrique
  • Médecine vétérinaire
  • Sciences biomédicales
  • Neurosciences
  • Sciences infirmières
  • Physiologie
  • Neurologie
  • Pharmacologie