Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé; Sciences médicales

Regroupement de recherche pour un lait de qualité optimale

Centre facultaire Faculté de médecine vétérinaire
Département de pathologie et microbiologie
Autre numéro : 450 773-8521 #8619 (Information)
Autres courriels : josee.labrie@umontreal.ca (Personne contact) ibtissem.doghri@umontreal.ca (Personne contact)

Portrait

À propos

Une force vive qui converge vers la qualité du lait

Le regroupement Op+lait est un réseau interuniversitaire et intercollégial qui regroupe 45 chercheurs, plus de 100 étudiants à la maîtrise et au doctorat, de même que des stagiaires postdoctoraux affiliés à plus de 6 institutions québécoises d'enseignement.  Il compte également parmi ses membres des chercheurs des secteurs gouvernementaux canadien et québécois, du secteur industriel, d’universités hors Québec, en plus de scientifiques internationaux. Son équipe interdisciplinaire réunit des expertises diversifiées qui convergent vers l'optimisation de la qualité du lait et constitue une force vive pour l’innovation en industrie laitière. Notre mission combine la recherche, la formation de main d’œuvre hautement qualifiée et le transfert technologique et de connaissances aux producteurs et intervenants.

Affiliations

Établissements universitaires

  • Université de Sherbrooke
  • Université Laval
  • Université McGill/McGill University

Organismes partenaires

  • Agriculture et agroalimentaire Canada (AAC)
  • Agriculture, Pêcheries et Alimentation Québec
  • Cégep de Sherbrooke
  • Institut de recherche et de développement en agroenvironnement
  • Les Producteurs laitiers du Canada (PLC)
  • Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe
  • Centre de recherche en sciences animales de Deschambault
  • Agrinova
  • Les Producteurs de lait du Québec (PLQ)

Adresses

Localisation sur le campus UdeM

3200, rue Sicotte - Aile A, local 3915

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Membres

À l’Université de Montréal

Émile Bouchard (Collaborateur)
Serge Messier (Collaborateur)
Gilles Fecteau (Membre régulier)
Jean-Philippe Roy (Membre régulier)
Sébastien Buczinski (Membre régulier)
Marie Archambault (Membre régulier)
Jocelyn Dubuc (Membre régulier)
Luc DesCôteaux (Collaborateur)
David Francoz (Membre régulier)
Christopher Fernandez Prada (Membre régulier)
Marcio Costa (Collaborateur)
Marianne Villettaz Robichaud (Membre régulier)
Pablo Godoy (Collaborateur)

Externes

François Malouin (Membre régulier)
Olivia Labreque (Collaborateur)
Sheela Ramanathan (Membre régulier)
Xin Zhao (Membre régulier)
Jean-Pierre Roy (Membre régulier)
Sylvain Moineau (Membre régulier)
Denis Roy (Membre régulier)
Doris Pellerin (Membre régulier)
Édith Charbonneau (Membre régulier)
Guylaine Sauvé (Membre régulier)
Ismail Fliss (Membre régulier)
Sébastien Rodrigue (Membre régulier)
Sergio A. Burgos (Membre régulier)
Jennifer Ronholm (Membre régulier)
Martin Olivier (Collaborateur)
Julie Jean (Membre régulier)
Éric Paquet (Membre régulier)

Membres du personnel

  • Josée Labrie - Coordonnatrice
  • Nancy Bisaillon - Agente administrative
  • Ibtissem Doghri - Responsable des communications

Comités

Comité exécutif

Membres

Comité de transfert

Membres

Comité scientifique

Membres

Comité d'orientation

Membres

Comité de direction

Membres

Comité étudiants

Expertise

Description de l’expertise

Ce regroupement a pour spécificité d'aider l'industrie laitière québécoise à optimiser la qualité du lait de la ferme à l'usine par la recherche et l'innovation, la formation d'une main d'œuvre hautement qualifiée et le transfert technologique et de connaissances aux producteurs et intervenants de l'industrie laitière.

Axes de recherche

Axe 1- Impact de la gestion à la ferme sur la qualité du lait

Évaluation de l'impact des conditions d'élevage et de l'environnement sur la pression d'infection, la résistance des troupeaux et ultimement la composition du microbiote du lait.

Thème 1- Environnement, pression d’infection et microbiote

  • Identifier les conditions d’élevage qui permettent d’abaisser l’incidence des infections dans un troupeau et évaluer leur impact sur le microbiote du lait.

  • Évaluer la charge microbiologique de l’environnement et la présence de bactéries pathogènes en fonction de la régie (e.g. fréquence du nettoyage, type de litière).

  • Élucider, à l’aide d’approches alliant épidémiologie et microbiologie moléculaire, les liens entre gestion, dynamique des populations bactériennes à l’intérieur de l’élevage et qualité du lait.  

Thème 2- Résistance de la vache à la colonisation et à l'infection

  • Identifier et comprendre les divers mécanismes immunologiques par lesquels l’animal a la capacité de résister aux infections.

  • Élaborer des molécules immunostimulantes et des vaccins permettant de renforcer le système immunitaire de l’animal.

  • Les banques de données disponibles permettront également d’étudier la susceptibilité aux infections d’un individu en fonction de son profil génétique.   

Thème 3-  Bien-être animal et environnement socio-économique

  • Évaluer l’impact social et économique de chacune des modifications suggérées dans le but d’améliorer la qualité du lait pour le consommateur et les besoins du transformateur laitier.

  • Étudier l'efficacité  des pratiques de gestion novatrices sur le bien-être animal et évaluation de leur impact social, économique et environnemental.

Responsables : Pierre Lacasse, Elsa Vasseur

Axe 2- Gestion des agents pathogènes

Détection, caractérisation et mesure de biosécurité relatives aux agents pathogènes pour réduire leur impact sur le microbiote du lait et minimiser le risque de perte d'innocuité.

Thème 1 - Détection des agents pathogènes

  • Développer, ou améliorer le cas échéant, des outils de diagnostic, tels que le PCR, permettant l’identification rapide et précise des bactéries pathogènes et des bactéries pathogènes en émergence ou à potentiel zoonotique.

  • La détection des agents pathogènes permettra l’identification plus précise des facteurs de risque associés à leur présence.      

Thème 2- Caractérisation des agents pathogènes

  • Le typage moléculaire de souches bactériennes permettra la réalisation d’études d’épidémiologie moléculaire et ainsi mieux comprendre les processus permettant l’établissement, la persistance ou chronicité, et la transmission des infections.

  • De puissantes technologies de génomique, transcriptomique et protéomique sont maintenant disponibles et permettront des études poussées au niveau de la souche bactérienne ou du microbiote.

  • Les renseignements phénotypiques et génotypiques obtenus permettront une meilleure compréhension des facteurs de virulence d’importance des agents pathogènes et le développement de vaccins et d’alternatives aux antibiotiques.

  • La formation de biofilms par les bactéries pathogènes sera évaluée considérant leur rôle dans la tolérance aux antibiotiques et aux désinfectants ainsi que leur implication dans la persistance des bactéries dans l’environnement ou lors de l’infection.  

Thème 3- Biosécurité et innocuité

  • Identifier et minimiser les risques pour la santé animale ainsi que la santé publique que représentent la présence de résidus d’antibiotiques dans le lait, la propagation de la résistance aux antibiotiques, et la propagation de toxi-infections.

  • La présence de résidus d’antibiotiques dans le lait affecte également la transformation du lait lors des fermentations et cet impact négatif de l’utilisation des antibiotiques sera étudié.           

Thème 4- Interaction microbiote et agents pathogènes

  • Évaluer l’effet des stratégies de contrôle (e.g. antibiotiques, alternatives aux antibiotiques, vaccins, nouvelles pratiques cliniques) sur le microbiote du lait par des approches microbiologiques et de métagénomique.

  • Les bactériophages au niveau du réservoir de lait et leur effet sur la flore secondaire du lait seront également étudiés et cela, toujours en lien avec l’optimisation d’un produit pour le consommateur ou le transformateur laitier. 

Responsables : François Malouin

Axe 3- Étude du microbiote et caractéristiques du lait

Étude des activités biochimiques et métaboliques des flores secondaires ayant un impact sur la composition du lait et les propriétés des produits lactés.

Thème 1- Environnement à la ferme et à l’usine

  • Étudier la présence et la prévalence de nouvelles espèces bactériennes de même que la modification de l’équilibre des flores d’altération et des flores bénéfiques afin d’identifier les causes qui affectent la production de produits laitiers transformés de haute qualité.

  • Identifier les espèces microbiennes présentes dans le lait.

  • Etudier les sources de phages à la ferme et à l’usine et évaluer l’efficacité de diverses méthodes pour les contrôler.

  • L’utilisation des bactériophages comme outil de contrôle des flores sera aussi considérée.

Thème 2 - Impact de l’alimentation animale sur les arômes et saveurs du lait

  • Étudier l’impact des rations alimentaires, par exemple riches en acides gras, sur les arômes, la saveur et la stabilité oxydative du lait.    

Responsables : Denis Roy

Projets et financement

Financement

Les fonds octroyés au regroupement Op+lait par le FRQNT, totalisant 2.2 M$ sur une période de six ans (2017-2023), permettront le partage de ressources de recherche, la création d’activités de recherche collaborative et de plateformes technologiques, la formation de personnel hautement qualifié par l’octroi de bourses aux étudiants et la tenue d’ateliers de formation ainsi qu’une stratégie de transfert du savoir aux utilisateurs et au grand public. À cette subvention s'ajoute le soutien financier des Producteurs de lait du Québec qui s'élève à 180 000 $.  Cette contribution est principalement dédiée aux activités de diffusion au cours de cette période. Les établissements d'enseignement supérieurs partenaires appuient le regroupement Op+lait en en apportant leur soutien aux étudiants à la maitrise, au doctorat et au postdoctorat.    

Publications et communications

Disciplines

  • Médecine vétérinaire
  • Pathologie générale
  • Microbiologie

Champ d’expertise

  • Microbiologie
  • Parasitologie
  • Bactériologie
  • Salubrité alimentaire
  • Pathologie animale
  • Pathologie clinique
  • Biologie moléculaire