Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences médicales; Sciences de la santé

Chaire de recherche du Canada en Neuro-Immunologie

Chaire de recherche du Canada Faculté de médecine
Autre numéro : 514 343-6111 #32787 (Laboratoire)
Autre courriel : sebastien.talbot@umontreal.ca (Personne contact)

Portrait

À propos

Les neurones qui transmettent les informations en cas de douleurs et les cellules du système immunitaire communiquent abondamment. Mon travail révèle que, dans le contexte de maladies telles que l'allergie et le cancer, cette interaction réciproque est, de manière inattendue, souvent délétère. En plus des techniques génétiques standard, j'ai développé une approche hautement ciblée et durable pour bloquer l'activité électrique des neurones qui envoient les signaux de douleur lors de  l'inflammation. Grâce à cette chaire en neuro-immunologie, j'évaluerai l'étendue de la communication croisée neuronale et immunitaire dans des cas d'allergie et de cancer et testerai si l'interruption pharmacologique ou génétique de cette interaction aide à résoudre l'inflammation et à soulager les patients atteints de ces pathologies.

Affiliations

Unités de recherche

  • Infrastructure du laboratoire en neuro-immunologie de Dr Talbot Sébastien

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Expertise

Description de l’expertise

Objet de la recherche


Définir les mécanismes qui contrôlent les interactions neuro-immunitaires et développer de nouvelles stratégies pour le traitement de l’inflammation. 
 

Importance de la recherche


Découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques pour le traitement de maladies inflammatoires telles que l’asthme et les cancers. 
 

Les interactions neuro-immunitaires dans l’inflammation


Contrairement aux croyances, les neurones qui transmettent les sensations douloureuses et les cellules du système immunitaire sont en constante communication. Nous avons ainsi pu établir que, bien que ces interactions soient souhaitables en physiologie, il semble qu’en contexte pathologique elles entraînent l’inflammation chronique et contribuent à l’amplifier.

Dans le but d’étudier ce phénomène plus en détail, Sébastien Talbot, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neuro-immunologie, a mis au point une approche pharmacologique hautement spécifique pour bloquer l’activité électrique des fibres sensorielles. Grâce à cette stratégie, M. Talbot et son équipe seront en mesure de caractériser la capacité des neurones sensoriels à détecter les allergènes (asthme, allergie) et le rôle des nocicepteurs (récepteurs qui perçoivent les stimulations nocives) dans l’immunosurveillance des cancers, la cicatrisation et le drainage des antigènes dans le réseau lymphatique.

Les travaux de M. Talbot visent à définir les mécanismes qui contrôlent les interactions neuro-immunitaires, en identifiant quelle population de neurones sensoriels régule les réponses du système immunitaire inné et adaptatif, et en déterminant comment cela se produit. Ils permettront ainsi de développer de nouvelles stratégies pour le traitement de l’inflammation. Ces travaux priorisent le développement de technologies de fine pointe et l’acquisition de nouvelles connaissances, tout en mettant l’accent sur la découverte de nouvelles avenues thérapeutiques pour les patients.

Projets et financement

Financement

  • Chaires de recherche du Canada (CRC)
  • Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)

Publications et communications

Disciplines

  • Neurosciences
  • Immunologie
  • Immunologie clinique et allergie
  • Oncologie
  • Anesthésiologie

Champ d’expertise

  • Facteurs de croissance (neurosciences)
  • Greffes neuronales et cellules souches
  • Maladies neurologiques
  • Thérapie génique (neurosciences)
  • Systèmes neuronaux
  • Immunothérapie
  • Maladies inflammatoires du système respiratoire
  • Allergies
  • Génétique du cancer
  • Thérapie cellulaire du cancer
  • Facteurs de croissance (cancer)