Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé; Sciences médicales; Sciences sociales : intervention

Chaire Fondation Caroline Durand en audition et vieillissement de L'Université de Montéal

Chaire de recherche philanthropique Faculté de médecine
École d'orthophonie et d'audiologie

Portrait

À propos

Créée officiellement le 24 mai 2016, la Chaire Fondation Caroline Durand en audition et vieillissement de l'Université de Montréal, grâce a un financement de 5 millions de la Fondation Caroline Durand, vise à minimiser les conséquences de la déficience auditive, à réduire l’isolement des personnes qui en sont affectées, à optimiser la communication entre elles et à améliorer ainsi leur qualité de vie.

Ses titulaires

  1. 2016-11-01 au 2021-10-31: GAGNÉ, Jean-Pierre. Professeur titulaire, École d'orthophonie et audiologie, Faculté de médecine.

Affiliations

Autres établissements et centres de recherche

  • CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal – Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM)

Pour en savoir plus…

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Expertise

Description de l’expertise

Le développement de la recherche médicale et l’amélioration des conditions sociosanitaires ont permis une augmentation fulgurante de l’espérance de vie. Les conséquences démographiques sont manifestes et les personnes âgées représentent un segment de plus en plus important de la population du Québec. Sur le plan de la santé, l’espérance de vie constitue toutefois un défi majeur, car les limitations fonctionnelles et les maladies associées au vieillissement réduisent la qualité de vie des aînés. Les problèmes auditifs nuisent à la communication et comptent parmi les conditions de santé chroniques les plus fréquentes et les plus invalidantes. Les conséquences d’une déficience auditive non traitée sont nombreuses, autant sur le plan de la communication que sur le plan de la santé physique et mentale et sur la qualité de vie.

Aussi, après l’arthrite et l’hypertension artérielles, la déficience auditive associée à l’âge est la 3e plus importante condition de santé chronique chez les aînés. Ainsi, à compter de l’âge de 65 ans, environ une personne sur trois est atteinte d’une déficience auditive suffisamment importante pour nuire à ses activités de vie quotidienne. Puis, à compter d’environ 75 ans, c’est une personne sur deux qui est atteinte d’une déficience auditive. En centre d’hébergement à long terme, c’est presque 80 % des résidents qui ont des problèmes d’audition.

L’objectif général de la Chaire sera donc de réduire l’impact de la déficience auditive chez la personne âgée afin de diminuer les incapacités et de réduire les situations de handicap.

Pour assurer la réalisation de cet objectif général, les objectifs spécifiques du mandat du premier titulaire seront de :

  • réduire l’isolement et la stigmatisation associés à la déficience auditive chez les aînés;
  • optimiser la communication entre les personnes âgées ayant une déficience auditive et leurs proches;
  • développer des modèles d’intervention en soins de santé auditive qui sont adaptés aux besoins des aînés;
  • évaluer les bienfaits des aides techniques, incluant des aides auditives, pour les personnes âgées ayant une déficience auditive;
  • promouvoir l’importance d’une bonne santé auditive pour assurer une meilleure santé physique et mentale;
  • développer des interventions pour prolonger la capacité des aînés à vivre de manière indépendante dans une demeure de leur choix (maintien à domicile);
  • démontrer et faire valoir le lien important qui existe entre la santé auditive et la qualité de vie des aînés.

Axes de recherche

Réduire l’isolement et la stigmatisation associés à la déficience auditive chez les aînés

Optimiser la communication entre les personnes âgées ayant une déficience auditive et leurs proches

Développer des modèles d’intervention en soins de santé auditive qui sont adaptés aux besoins des aînés

Évaluer les bienfaits des aides techniques, incluant des aides auditives, pour les personnes âgées ayant une déficience auditive

Promouvoir l’importance d’une bonne santé auditive pour assurer une meilleure santé physique et mentale

Développer des interventions pour prolonger la capacité des aînés à vivre de manière indépendante dans une demeure de leur choix (maintien à domicile)

Démontrer et faire valoir le lien important qui existe entre la santé auditive et la qualité de vie des aînés

Projets et financement

Financement

Fondation Caroline Durand

Publications et communications

Disciplines

  • Orthophonie
  • Gérontologie

Champ d’expertise

  • Troubles de l'audition
  • Maladies chroniques chez les personnes âgées
  • Qualité de vie et vieillissement
  • Processus de vieillissement
  • Aspects sociaux du vieillissement
  • Habitudes de vie et santé