Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences sociales et humaines; Arts et lettres; Arts et musique; Technologies de l’information et des communications

Groupe de recherche sur l'avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique

Centre facultaire Faculté des arts et des sciences
Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques
Autres numéros : 514 343-7858 (Information) 514 343-2393 (Télécopieur)
Autre courriel : grafics@histart.umontreal.ca (Autre courriel)

Médias

Conférence d’Ada Ackerman (CNRS, THALIM, Paris) - La bibliothèque de Sergueï Eisenstein

Dans le cadre de sa conférence, Ada Ackerman a présenté et interrogé les enjeux et es spécificités de cet ensemble de documents et d'archives, tout en revenant, de manière plus générale, sur l'intérêt croissant actuel pour les bibliothèques des grands hommes.

Table ronde : Glenn Gould artiste télévisuel (1954-1967)

Colloque Une télévision allumée : les arts dans le noir et blanc du tube cathodique (25 au 28 mars 2015)

Conférence de Martin Barnier - Impact de l’introduction du parlant sur le montage son

Conférence présentée dans le cadre du projet de recherche Histoire du montage à l’aune des mutations technologiques du cinéma : pratiques, esthétiques, discours, soutenu par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Portrait

À propos

D'abord connu et reconnu pour ses recherches sur le cinéma des 1ers temps, le GRAFICS jette maintenant son dévolu sur les répercussions des innovations technologiques sur l'identité même du cinéma, depuis ses débuts.

Fondé en 1992 et dirigé depuis par André Gaudreault, le GRAFICS regroupe des chercheurs de plusieurs universités et institutions québécoises, canadiennes et internationales. Il bénéficie depuis plusieurs années d’une entente de partenariat officiel avec la Cinémathèque québécoise. D’abord connu et reconnu pour ses recherches sur le cinéma des premiers temps, le GRAFICS jette maintenant son dévolu sur l’impact des innovations technologiques sur l’identité même du cinéma, depuis les débuts de son histoire. Les membres du GRAFICS sont ainsi amenés à étudier plus particulièrement quatre des plus grands moments de crise qu’a connus l’histoire mouvementée des images animées: l’invention même de la technologie (vers 1895), le passage au parlant (vers 1930), l’émergence de la télévision (vers 1950) et la toute récente révolution numérique. L’objectif principal de la recherche est de mieux comprendre la façon dont le cinéma noue et dénoue, aujourd’hui comme hier, les rapports qu’il entretient avec d’autres séries et pratiques culturelles.

Affiliations

Établissements universitaires

  • La fémis - École nationale supérieure des métiers de l’image et du son
  • Université de Lausanne, Faculté des lettres, Section d’histoire et esthétique du cinéma
  • Ecole cantonale d’art de Lausanne
  • Université Rennes 2, Département des Arts du spectacle

Organismes partenaires

  • Canal Savoir
  • Cinémathèque française
  • Cinémathèque québécoise
  • Cinémathèque suisse
  • Fédération Internationale des Archives du Film (FIAF)
  • Institut national de l'image et du son (INIS)
  • Office National du Film du Canada (ONF)/National Film Board of canada (NFB)

Adresses

Localisation sur le campus UdeM

Pavillon Lionel-Groulx, local C-2104

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Membres

À l’Université de Montréal

Bernard Perron (Membre régulier)
Germain Lacasse (Membre associé)
Jean-Marc Larrue (Membre régulier)
Marcello Vitali-Rosati (Membre régulier)
Viva Paci (Membre régulier)
André Habib (Membre régulier)
Richard Bégin (Membre régulier)
Marta Boni (Membre régulier)
Pierre Chemartin (Membre)
Yves Picard (Membre régulier)

Membres du personnel

  • Kim Décarie - Coordonnatrice
  • Nicolas Dulac - Coordonnateur scientifique

Expertise

Description de l’expertise

Le Groupe de recherche sur l'avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique (GRAFICS) de l'Université de Montréal est né en 1994 dans le contexte de l'intérêt manifesté depuis 30 ans dans le monde pour de nouvelles études sur les débuts du cinéma. Tant par ses recherches de nature historique que théorique, le GRAFICS cherche à développer une meilleure connaissance du cinéma des premiers temps au Québec, au Canada, et ailleurs dans le monde. 

L’objectif général de la programmation actuelle est d’enrichir la réflexion autour de la notion fédératrice d’identité du média, en historicisant cette réflexion et en l’articulant autour de quatre grands moments d’innovation technologique : invention vers 1895 des technologies de prise de vues cinématographiques, introduction vers 1930 des technologies de sonorisation des films, avènement vers 1950 des technologies télévisuelles et le récent passage au numérique vers 1995.

Axes de recherche

Identité et dispositifs

Cet axe de la programmation du GRAFICS aborde la question de l’identité du média/médium cinématographique par le biais de sa définition en tant que dispositif pris dans un faisceau de pratiques culturelles et médiatiques. Il s’articule principalement autour des projets de recherche d’André Gaudreault et Philippe Marion sur l’impact du numérique sur l’identité du cinéma, de Marcello Vitali-Rosati sur la culture numérique et les nouvelles formes d’éditorialisation en ligne, de Jean-Marc Larrue sur l’impact de la radio sur la pratique théâtrale dans les années 1920, de Jean-Pierre Sirois-Trahan sur la culture visuelle à Montréal au tournant des 19e et 20e siècles ainsi que sur celui de Richard Bégin sur les pratiques liées à la téléphonie mobile.

Identité et esthétiques

Il est question dans cet axe des principaux procédés formels ou syntaxiques ayant participé à la reconnaissance des identités du cinéma. Il s’agit ici de déplacer la thématique des identités depuis la question du cinéma comme média vers la question du cinéma comme médium (moyen d’expression possédant son propre langage et sa spécificité). Au moment où tout un faisceau de pratiques historiquement liées à l’utilisation du support argentique tendent à disparaître et, avec elles, l’ensemble des technologies par le truchement desquelles on opérait le tournage, le visionnage, le découpage et le collage des films sur pellicule, il faut considérer, à la faveur de cet axe de recherche, dans quelle mesure les conditions de la praxis, aussi bien celle du tournage, tel que Julie Beaulieu, Richard Bégin, Viva Paci et Yves Picard le font dans leurs recherches, que celle du montage, comme c’est le cas, entre autres, dans les recherches d’André Gaudreault et de Bernard Perron, ont été affectées lors des différents moments de crise traversés par le médium.

Identité et mémoires

Ce troisième axe aborde la question des identités du cinéma selon l’angle de la mémoire. Il porte plus particulièrement sur le patrimoine cinématographique et les politiques de sauvegarde déployées tout au long du 20e siècle, et qui jouèrent un rôle prépondérant dans l’affirmation et la reconnaissance de l’identité du cinéma. Cet axe réunit les recherches d’André Habib sur l’archivage et les enjeux du numérique, de Jean Gagnon sur la documentation et la conservation de l’audiovisuel numérique et multimédiatique et de Rosanna Maule sur l’archivage multimédia du cinéma des femmes.

Projets et financement

Financement

  • Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQ-SC)
  • Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH)

Publications et communications

Publications

Disciplines

  • Arts visuels et médiatiques
  • Histoire des arts
  • Communication
  • Histoire
  • Théâtre

Champ d’expertise

  • Cinéma
  • Formes d'art émergentes
  • Communications audiovisuelle, écrite, sonore, visuelle
  • Cultures populaires produites et diffusées par les médias
  • Industries culturelles
  • Types de médias (radio, télévision, presse écrite, etc.)
  • Vidéo et nouveaux médias
  • Innovations technologiques
  • Impacts des nouvelles technologies de l'information
  • Systèmes d'information
  • Conscience, subjectivité et identité personnelle
  • Construction de l'identité
  • Identité sociale de l'artiste ou de l'écrivain
  • Théâtre
  • Mémoire
  • Développement des technologies et impacts sociaux
  • Analyse numérique
  • Contextes de communication
  • Modes d'appropriation des moyens de communication
  • Politiques des archives
  • Modes de conservation, mise en valeur, restauration ou protection du patrimoine artistique et culturel (architectural, littéraire, musical, théâtral, etc.)
  • Politiques en matière de patrimoine
  • 18e siècle
  • Siècle des lumières
  • Époque contemporaine
  • Période contemporaine (arts et lettres)
  • 19e siècle
  • 20e siècle
  • 21e siècle
  • 1900-1945
  • 1945-1989
  • 1989-2000
  • 2000 à nos jours