Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé; Sciences médicales

Chaire de recherche du Canada sur la sclérose en plaques

Chaire de recherche du Canada Faculté de médecine
Autre numéro : 514 890-8000 #24734 (Information)
Autre courriel : a.prat@umontreal.ca (Personne contact)

Médias

Portrait du titulaire : Dr Alexandre Prat

Un médicament prometteur qui vise à stopper l’évolution de la sclérose en plaques pourrait bientôt voir le jour grâce à une découverte d’une équipe du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM). Dr Pratt, dans son laboratoire, mai 2015. - © CRCHUM

Un médicament prometteur qui vise à stopper l’évolution de la sclérose en plaques pourrait bientôt voir le jour grâce à une découverte d’une équipe du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM). Dr Pratt, dans son laboratoire, mai 2015.

En direct de l'ECTRIMS 2013 - Entrevue avec le Dr Prat

Nadine Prévost, directrice des services et de l'action sociale de la Société canadienne de la sclérose en plaques (Québec), rencontre Dr Alexandre Prat, professeur à la Faculté de médecine de l'UdeM et directeur du Laboratoire de neuro-immunologie au CRCHUM, lors du 29e congrès de l'ECTRIMS.

Portrait

À propos

Objet de la recherche


Découvrir les mécanismes biologiques qui entraînent des lésions au cerveau et à la moelle épinière chez les patients atteints de sclérose en plaques. 
 

Importance de la recherche


Appuyer le développement d’outils biomédicaux pour le diagnostic de la sclérose en plaques. Cette recherche pourrait mener à de nouveaux traitements permettant de ralentir la progression de la maladie.

Affiliations

Unités de recherche

  • Infrastructure du laboratoire sur la sclérose en plaques de Dr Alexandre Prat

Autres établissements et centres de recherche

  • Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Expertise

Description de l’expertise

Découvrir des nouvelles façons de traiter et de ralentir la progression de la sclérose en plaques


La sclérose en plaques (SP) est une maladie neurologique chronique et débilitante. Dans le monde, plus de deux millions de personnes vivent avec cette maladie, bien que le taux de prévalence et d’incidence varie. Le Canada a le taux de SP le plus élevé au monde et les études démontrent que le nombre de cas est à la hausse.

Le traitement demeure un défi de taille car les thérapies actuelles manquent de précision. Il y a un besoin urgent pour de nouvelles thérapies capables de cibler l’activité de la maladie avec plus de précision et arrêter la croissance de la maladie.

À titre de Chaire de recherche du Canada sur la sclérose en plaques, Alexandre Prat cherche à empêcher la progression de la SP et enrayer les problèmes physiques que subissent les patients. La SP progresse lorsque les cellules blanches, qui favorisent les inflammations, utilisent certaines molécules pour atteindre le tissu du cerveau et encourager des réactions inflammatoires dans le système nerveux central. Ce phénomène est étroitement lié à la formation de nouvelles lésions dans la SP.

M. Prat et son équipe de recherche visent à identifier avec précision les molécules impliquées. M. Prat travaille de concert avec des partenaires des milieux académiques et du secteur privé dans le but de découvrir des nouvelles données qui pourront mener à de nouvelles thérapies pour empêcher la formation de telles lésions et ainsi ralentir et limiter la progression de la SP.

Projets et financement

Financement

  • Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
  • Chaires de recherche du Canada (CRC)

Publications et communications

Disciplines

  • Neurosciences
  • Biologie cellulaire
  • Sciences biomédicales

Champ d’expertise

  • Sclérose en plaques
  • Traumatismes crânio-encéphaliques et de la moelle épinière
  • Molécules organiques et biomolécules
  • Transport moléculaire
  • Technologies biomédicales
  • Techniques diagnostiques
  • Maladies de la moelle épinière