Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé; Sciences de la vie

Chaire de recherche du Canada en épigénétique du cancer et du vieillissement

Chaire de recherche du Canada Faculté de médecine
Département de biochimie et médecine moléculaire
Autres numéros : 514 252-3400 #3341 (Information) 514 252-3430 (Télécopieur) 514 252-3400 #3338 (Laboratoire)
Autre courriel : fa.mallette@umontreal.ca (Personne contact)

Portrait

À propos

Professeur à la Faculté de médecine, Frédérick-Antoine Mallette va occuper la Chaire de recherche du Canada en épigénétique du cancer et du vieillissement (niveau 2). En étudiant les facteurs épigénétiques qui modulent l’expression des gènes, il cherchera à élaborer des stratégies qui permettront de combattre certains cancers et des maladies associées au vieillissement.

Affiliations

Unités de recherche

  • Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Adresses

5415, boul. de l’Assomption
Montréal (Québec), H1T 2M4, Canada

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Expertise

Description de l’expertise

Les cellules normales possèdent des mécanismes intrinsèques de suppression tumorale permettant d'éviter l'apparition de mutations génétiques qui contribuent à la formation de cancers. La sénescence cellulaire s'oppose au processus de transformation et se définit comme un arrêt permanent du cycle cellulaire durant lequel la cellule demeure métaboliquement active mais insensible aux stimuli de prolifération. La méthylation des histones joue un rôle crucial lors de la sénescence en permettant la répression stable de gènes impliqués dans la progression du cycle cellulaire. Nous proposons donc d'investiguer le rôle de la méthylation en lysine durant la sénescence et le cancer, en étudiant la famille JUMONJI de déméthylases de lysines.

La thématique de mon programme de recherche repose sur les mécanismes de régulation des déméthylases de lysines ainsi que sur le rôle biologique de la déméthylation durant différents processus cellulaires incluant la prolifération, la régulation transcriptionnelle, la réponse aux dommages à l'ADN et la tumorigenèse. L'objectif à long terme est de déterminer de nouvelles cibles thérapeutiques dans le traitement du cancer. À cet effet, le laboratoire intègrera différents systèmes et approches (génomiques (ChIP-chip, ChIP-seq, RNA-seq et micropuces), protéomiques (MS-MS), cytologiques (microscopie à fluorescence, marquages immuno-histochimiques), et génétiques (lignées cellulaires et souris)) afin d'élucider le rôle des déméthylases dans les différentes voies biologiques. De plus, nous analyserons les effets d'une expression déréglée des déméthylases sur la formation d'hétérochromatine durant la sénescence induite par les oncogènes (un mécanisme de suppression tumorale). Nous tenterons également de déterminer les voies de signalisation régulées par les déméthylases et leur rôle dans la transformation cellulaire.

Cette recherche permettra non seulement de déterminer comment différentes modifications de la chromatine contrôlent les mécanismes de suppression tumorale et la transformation cellulaire, mais également de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques contre le cancer.

Projets et financement

Publications et communications

Disciplines

  • Immunologie
  • Oncologie
  • Oncologie médicale
  • Épidémiologie et biostatistique

Champ d’expertise

  • Génétique du vieillissement
  • Processus de vieillissement
  • Vieillissement cellulaire
  • Signalisation cellulaire et cancer
  • Micropuces d'ADN et d'ARN
  • Protéomique
  • Dépistage génétique des maladies
  • Génétique du cancer
  • Cellule