Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Arts et musique; Économie et politique; Sciences sociales et humaines

Chaire de recherche du Canada en musique et politique

Chaire de recherche du Canada Faculté de musique
Autre courriel : catherine.h.boisvert@gmail.com (Personne contact)

Portrait

À propos

La musique est souvent utilisée à des fins politiques. Elle peut par exemple jouer le rôle d’outil de propagande instrumentalisé par les autorités, ou au contraire d’élément de résistance revendiqué par les auditeurs et/ou les musiciens. Ce programme de recherche a pour objectif de mieux comprendre comment et pourquoi la musique peut ainsi être mise au service de discours politiques qui varient fortement selon les lieux et les époques; il vise, ultimement, à dégager une typologie des différents rôles politiques que la musique et les musiciens peuvent jouer dans la Cité, et plus particulièrement dans les sociétés actuelles.

Affiliations

Unités de recherche

  • Centre canadien d'études allemandes et européennes
  • Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique

Adresses

Localisation sur le campus UdeM

Pavillon de la Faculté de musique, local B-740

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Membres

À l’Université de Montréal

Michel Duchesneau (Chercheur associé)
Mathieu Lussier (Chercheur associé)
Zoey Cochran (Chercheur associé)
Elisabeth Otto (Chercheur associé)
Caroline Marcoux-Gendron (Chercheur associé)

Membres du personnel

  • Catherine Harrison-Boisvert - Coordonnatrice scientifique

Expertise

Description de l’expertise

De l’Antiquité à aujourd’hui, la musique a souvent été utilisée à des fins politiques. Les fonctions qu’elle est appelée à remplir au sein de l’État sont multiples, et varient grandement en fonction du contexte : une œuvre musicale peut par exemple être mise au service d’un discours de propagande émanant des autorités, ou au contraire devenir le cri de ralliement d’un mouvement de protestation ou de résistance. Éminemment multivalent, l’engagement politique porté par la musique est d’autant plus puissant qu’il ne nécessite pas le support des mots.

Comment le discours musical s’articule-t-il au discours politique? Et plus généralement, quel(s) rôle(s) la musique et les musicien.ne.s jouent-ils (et elles) dans la vie politique d’une société, y compris celle d’aujourd’hui? Ces questions sont au cœur des travaux de Marie-Hélène Benoit-Otis, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en musique et politique.

À travers un grand nombre d’études de cas, Marie-Hélène Benoit-Otis et son équipe cherchent à cerner les mécanismes par lesquels la pratique musicale sous toutes ses formes peut devenir le vecteur de discours et d’actions politiques très divers. Ultimement, son programme de recherche vise à dégager une typologie des différents rôles politiques que la musique et les musicien.ne.s peuvent jouer dans la Cité, en portant une attention particulière aux sociétés actuelles. Mieux comprendre les liens entre musique et politique, c’est en effet développer des outils qui permettent d’analyser efficacement les aspects les plus subtils – car non verbalisés – du discours politique qui nous entoure.

Projets et financement

Projets et réalisations

Financement

  • Chaires de recherche du Canada
  • Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Publications et communications

Publications

Disciplines

  • Musique
  • Science politique
  • Histoire des arts
  • Histoire
  • Sociologie de l’art

Champ d’expertise

  • Musiques, histoire et sociétés
  • Musicologie historique
  • Sociomusicologie