Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences naturelles et génie; Sciences de la santé; Sciences médicales

Groupe de recherche en pharmacologie animale du Québec

Centre facultaire Faculté de médecine vétérinaire
Autre numéro : 514 345-8521 #8399 (Information)
Autre courriel : eric.troncy@umontreal.ca (Personne contact)

Médias

16 Mai 2013: Remise du Prix Partenariat de recherche Université – Industrie du Québec

Le Groupe de recherche en pharmacologie animale du Québec det ArthroLab ont reçu ce prix pour leur projet de plateforme technologique de neurobiologie de la douleur dans l'arthrose pour les animaux. Sur la photo : G. Cloutier, J.-L. Legault, E. Troncy. - © Université de Montréal

Le Groupe de recherche en pharmacologie animale du Québec det ArthroLab ont reçu ce prix pour leur projet de plateforme technologique de neurobiologie de la douleur dans l'arthrose pour les animaux. Sur la photo : G. Cloutier, J.-L. Legault, E. Troncy.

Éric Troncy - Recherche indépendante

Cette vidéo a été réalisée dans le cadre du projet Paroles de chercheur-es qui a permis de recueillir les impressions de 41 chercheur-es québécois-es sur quatre thématiques liées à l'importance et la fonction de la recherche indépendante dans la société, soient : L'université, La recherche indépendante, La figure de l'intellectuel et Menaces et périls.

Portrait

À propos

Vision

Le GREPAQ vise à promouvoir les connaissances en pharmacologie animale par des travaux novateurs de qualité et à en assurer la diffusion dans le cadre de la formation au Doctorat en médecine vétérinaire et aux cycles supérieurs.

Affiliations

Unités de recherche

  • Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Établissements universitaires

  • Université de Sherbrooke
  • Université McGill/McGill University

Organismes partenaires

  • Centre hospitalier universitaire vétérinaire (CHUV) de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal
  • Arthrolab inc.
  • CiTox-LAB North America

Adresses

3200 rue Sicotte, local Faculté de médecine vétér
Saint-Hyacinthe (Québec), J2S 2M2, Canada

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Membres

À l’Université de Montréal

Diane Frank (Membre invité)
Bertrand Lussier (Membre)
Johanne Martel-Pelletier (Membre associé)
Jean-Pierre Pelletier (Membre associé)
Kate Alexander (Membre invité)
Ann Letellier (Membre associé)
Derek Boerboom (Membre)
Francis Beaudry (Membre)
Younès Chorfi (Membre)
Alexandre Boyer (Membre)
Simon Authier (Membre associé)
Daniel Pang (Membre)

Expertise

Description de l’expertise

Mission

  • Implanter la pharmacologie comme un axe fort de la recherche vétérinaire au Département de biomédecine vétérinaire.
  • Offrir aux étudiants de premier cycle (D.M.V.) une exposition et un intérêt à la recherche biomédicale.
  • Optimiser l’enseignement de la pharmacologie animale pour des répercussions professionnelles au sein de la société Québécoise
  • Offrir aux étudiants de cycles supérieurs (M.Sc., Ph.D., post-docs) un environnement favorable à l’acquisition de compétences en recherche biomédicale.

Services

Laboratoires bioanalytiques

  • HPLC-UV (Agilent HPLC série 1100)
  • HPLC-MS (Agilent LC-MSD)
  • HPLC-MS/MS : HPLC-QIT (Thermo LCQ Ion Trap); HPLC-QqLIT(AB Sciex QTRAP) 

Laboratoire anti-douleur

Les principaux services offerts au laboratoire d’inflammopharmacologie sont  les analyses NOx, PGE2 et interleukines. Nous offrons également les services suivants pour l'étude de l'arthrose :

  • Modèles expérimentaux d’ostéoarthrose (OA)
  • Modèle canin Pond-Nuki
  • Évaluation symptomatique complète
  • Évaluation par imagerie in vivo
  • Évaluation post-mortem
  • Modèle naturel d’OA chez le chien et le chat
  • Modèle d’OA induit par le monoiodoacétate chez le rat

Prenez connaissance des modèles de recherche de notre laboratoire.

Axes de recherche

Algologie (science d’étude de la douleur)

  • Métrologie de la douleur (soit la validation de l’évaluation de la douleur chez l’animal)
  • Efficacité de nouveaux agents pharmacologiques, neutraceutiques et techniques analgésiques
  • Neuroprotéomique
  • Mécanismes d’action moléculaire de transmission / amplification du message douloureux

Nutrition et aliments fonctionnels

  • Oligo-éléments
  • Vitamines liposolubles
  • Mycotoxines

Effets des éléments susmentionnés sur la production, la reproduction et la santé de l’animal

Anti-infectieux

  • Antibiotiques et antibiorésistance 

Pharmacométrie

Le développement de nouveaux médicaments est un processus long et coûteux. Les statisticiens sont impliqués à tous les niveaux pour l’évaluation des données collectées au cours des essais thérapeutiques et pour aider à planifier les études suivantes en fonction des résultats obtenus. Plus récemment, s’est développée une discipline appelée « pharmacométrie », qui vise à mieux analyser l’ensemble des données physiologiques (concentrations, biomarqueurs, imagerie biomédicale, effets pharmacologiques, fonctionnels, structuraux, effets indésirables) ainsi que leur évolution au cours du temps et leur variabilité entre les animaux. Il s’agit de mieux comprendre l’ensemble de la relation dose-réponse afin d’aider, notamment par simulation, à planifier les essais cliniques suivants en prenant mieux en compte les sources de variabilité et d’incertitude. Ces analyses reposent sur des modèles physiologiques plus ou moins simplifiés et nécessitent des outils statistiques plus complexes comme la modélisation non-linéaire à effets mixtes.

Pharmacocinétique

Notre groupe a développé ces dernières années plusieurs modèles d’analyse pharmacocinétique (PK) / pharmacodynamique (PD) concernant le développement d’analgésiques ou d’anti-infectieux. Leur utilisation judicieuse établit des stratégies dites PK/PD établissant de manière optimale la sélection des régimes de traitement, le nombre et le moment des points d’évaluation à être réalisés sur un individu.

Modèles transgéniques

  • Modélisation animale de maladies humaines, plus spécifiquement le développement de modèles transgéniques de cancers du système reproducteur
  • Ces animaux servent à la mise au point de nouvelles pharmacothérapies, ainsi qu'à l'identification de nouveaux marqueurs sériques pouvant servir au diagnostic et au dépistage

Projets et financement

Financement

  • Morris Animal Foundation, États-Unis
  • Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
  • Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG)
  • Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQ-S)
  • Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQ-NT)

Publications et communications

Publications

Steagall, P.V.; Monteiro-Steagall, B.P.; Lavoie, A.M.; Frank, D.; Troncy, E.; Luna, S.P.; Brondani, J.T. – Validation of the French version of the UNESP-Botucatu multidimensional composite pain scale for assessing postoperative pain in cats – Validation de la version francophone d’une échelle composite multidimensionnelle pour l’évaluation de la douleur postopératoire chez les chats. Canadian Veterinary Journal – Journal Vétérinaire Canadien. 58(1):56-64, Jan 2017.

Résumé

L’objectif de cette étude était de valider la version francophone de l’échelle composite multidimensionnelle de douleur UNESP-Botucatu (MCPS-Fr) chez les chats. Deux vétérinaires et une étudiante de médecine vétérinaire francophones ont identifié trois catégories de comportements distincts sur des vidéos : «les changements psychomoteurs», «la protection de la région douloureuse» et «les variables physiologiques». La cohérence interne était excellente (score total du coefficient alpha de Cronbach était de 0,94; 0,90; et 0,61, respectivement). La bonne concordance entre les évaluations à l’aveugle des observateurs et l’évaluateur de référence confirme la validité de cet instrument. La fiabilité inter- et intra-évaluateur était bonne à très bonne. Le point limite optimal pour l’analgésie de secours, identifié avec une courbe ROC, était au-delà de 7 (échelle allant de 0 à 30 points), avec une sensibilité de 97,8 % et une spécificité de 99,1 %. La MCPS-Fr est un outil valide et sensible pour l’évaluation de la douleur aiguë chez les chattes ayant subi une ovariohystérectomie.

Annexe: Échelle de douleur composite multidimensionnelle UNESP-Botucatu

Klinck, Mary P.; Mogil, Jeffrey S.; Moreau, Maxim; Lascelles, B. Duncan X.; Flecknell, Paul Af; Poitte, Thierry; Troncy, Eric - Translational pain assessment: could natural animal models be the missing link? Pain: September 2017 - Volume 158 - Issue 9 - pp. 1633–1646.

Abstract

Failure of analgesic drugs in clinical development is common. Along with the current “reproducibility crisis” in pain research, this has led some to question the use of animal models. Experimental models tend to comprise genetically homogeneous groups of young, male rodents in restricted and unvarying environments, and pain-producing assays that may not closely mimic the natural condition of interest. In addition, typical experimental outcome measures using thresholds or latencies for withdrawal may not adequately reflect clinical pain phenomena pertinent to human patients. It has been suggested that naturally occurring disease in veterinary patients may provide more valid models for the study of painful disease. Many painful conditions in animals resemble those in people. Like humans, veterinary patients are genetically diverse, often live to old age, and enjoy a complex environment, often the same as their owners. There is increasing interest in the development and validation of outcome measures for detecting pain in veterinary patients; these include objective (eg, locomotor activity monitoring, kinetic evaluation, quantitative sensory testing, and bioimaging) and subjective (eg, pain scales and quality of life scales) measures. Veterinary subject diversity, pathophysiological similarities to humans, and diverse outcome measures could yield better generalizability of findings and improved translation potential, potentially benefiting both humans and animals. The Comparative Oncology Trial Consortium in dogs has pawed the way for translational research, surmounting the challenges inherent in veterinary clinical trials. This review describes numerous conditions similarly applicable to pain research, with potential mutual benefits for human and veterinary clinicians, and their respective patients.

Toutes les autres publications du GREPAQ, sont disponibles ici : http://www.medvet.umontreal.ca/grepaq/rayonnement.asp#revue

Disciplines

  • Pharmacologie
  • Médecine vétérinaire

Champ d’expertise

  • Pharmacologie
  • Sciences pharmaceutiques
  • Nutrition animale
  • Microbiologie
  • Biologie moléculaire
  • Génétique
  • Animaux de compagnie
  • Chien
  • Chat
  • Bactériologie
  • Médecine interne des animaux de compagnie