Passer au contenu

/ La recherche

Je donne

Rechercher

Sciences de la santé; Sciences infirmières; Sciences médicales; Génie; Sciences sociales et humaines

Réseau provincial de recherche en adaptation-réadaptation

Autre structure de recherche affiliée Département de kinésiologie
Autres numéros : 514 340-2111 #2178 (Information) 514 340-2154 (Télécopieur)
Autre courriel : repar.irglm@ssss.gouv.qc.ca (Autre courriel)

Portrait

À propos

Le Réseau Provincial de Recherche en Adaptation-Réadaptation (REPAR) a pour mission de soutenir les membres dans leurs activités de recherche interinstitutionnelle et interdisciplinaire en adaptation-réadaptation. Ces projets visent à réduire ou compenser les déficiences, incapacités et situations de handicap vécues par les personnes ayant des incapacités découlant de déficiences physiques. Le Réseau poursuit cette mission tout en facilitant le maillage entre les acteurs de la recherche et des milieux cliniques, l’échange et l’application des connaissances et la formation de la relève.

Affiliations

Unités de recherche

  • Centre de recherche en neuropsychologie et cognition

Autres établissements et centres de recherche

  • CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal – Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM)

Adresses

6300, Ave Darlington
Montréal (Québec), H3S 2J4, Canada

Équipe

Responsables

À l’Université de Montréal

Membres

À l’Université de Montréal

Gilles Bleau (Membre)
Serge Rossignol (Membre)
Robert Forget (Membre)
Jocelyn Faubert (Membre)
Yves Joanette (Membre)
Jean Meunier (Membre)
Sylvie Nadeau (Membre)
Rachel Brosseau (Membre)
Marie Vanier (Membre)
Nathalie Bureau (Membre)
Claire Croteau (Membre)
Louise Demers (Membre)
Deborah Feldman (Membre)
Sylvie Hébert (Membre)
Benoît Jutras (Membre)
Tony Leroux (Membre)
Bonnie Swaine (Membre)
Phaedra Royle (Membre)
Dave Ellemberg (Membre)
Miriam Beauchamp (Membre)
Sarah Lippé (Membre)
Mickaël Begon (Membre)
Sophie Bergeron (Membre)
Dany Gagnon (Membre)
Jean Gagnon (Membre)
Lise Poissant (Membre)
Hugo Théoret (Membre)
Carolina Bottari (Membre)
Andrea Macleod (Membre)
Joseph-Omer Dyer (Collaborateur)
Brigitte Vachon (Membre)
Maude Laliberté (Collaborateur)
Dahlia Kairy (Membre)
Myriam Tellier (Membre)
Johanne Higgins (Membre)
Claudine Auger (Membre)
Karine Marcotte (Membre)
Marie Laberge (Membre)
Aarlenne Khan (Membre)
Ingrid Verduyckt (Membre)
Élaine De Guise (Membre)
Julie Messier (Membre)
Walter Wittich (Membre)
Lisa Carlesso (Membre)
Anne Hudon (Membre étudiant)
Francine Pilon (Collaborateur)
Alexandra Cloutier (Membre étudiant)

Expertise

Description de l’expertise

Créé en 1994, le Réseau provincial de recherche en adaptation-réadaptation (REPAR) vise par la recherche fondamentale, clinique, évaluative et épidémiologique à réduire ou à compenser les déficiences physiques, les incapacités et les situations de handicap vécues par des personnes vivant avec des facteurs découlant de déficiences musculosquelettiques, neurologiques et sensorielles.

Axes de recherche

Réadaptation en maladies cérébrovasculaires

Les interventions d’adaptation-réadaptation destinées aux personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) ou présentant un dommage cérébral attribuable à une insuffisance vasculaire font l’objet de cet axe. L’accent est mis sur la population présentant des déficiences ou des incapacités liées à une maladie cérébrovasculaire, quelle que soit la phase de soins et de services.

Responsables : Johanne Higgins

Mouvement et performance fonctionnelle membre supérieur

Cet axe regroupe les mécanismes explicatifs du mouvement et de la performance fonctionnelle des membres supérieurs, quelle que soit la source de la déficience ou de l’incapacité. Les interventions destinées aux personnes aux prises avec des problèmes affectant la fonction des membres supérieurs font également l’objet de cet axe.

Mécanismes explicatifs et interventions en mobilité (déplacement)

Cet axe porte sur les mécanismes explicatifs de la mobilité humaine affectant spécifiquement les déplacements et dont l’origine consiste en une déficience motrice. Les interventions destinées aux personnes présentant des incapacités affectant la mobilité, spécifiquement les déplacements, font également l’objet de cet axe (ex. : recherche visant l’augmentation du contrôle du mouvement, l’intégration sensorimotrice, le contrôle de l’équilibre, la réduction des stratégies compensatrices et l’étude de d’autres facteurs affectant la mobilité).

Mécanismes explicatifs et interventions en communication

Cet axe concerne les mécanismes explicatifs de la communication humaine et dont l’origine consiste en une déficience du langage et de la parole, une déficience auditive, une déficience visuelle ou l’une et l’autre de ces déficiences. La recherche visant le processus de traitement de l'information fait partie de cet axe. Les interventions destinées aux personnes présentant des incapacités affectant la communication font également l’objet de cet axe.

Responsables : Claire Croteau

Réadaptation au travail

L’objet de cet axe concerne les interventions d’adaptation-réadaptation destinées aux travailleurs présentant des lésions professionnelles (souvent d’origine musculosquelettique [vertébrales ou périphériques, découlant de traumatismes, de surutilisations des articulations ou d’une dégénérescence précoce de celles-ci]), et qui sont à risque de développer des incapacités persistantes si une intervention appropriée n’est pas dispensée. L’étude des facteurs de risque, ainsi que le développement d’outils d’évaluation des travailleurs ou d’aide au retour au travail font aussi l’objet de cet axe.

Technologies de la réadaptation

Cet axe porte sur le processus de développement, d’évaluation, de prise de décision et de suivi liés à la dispensation des aides techniques, à l’émergence de technologies et d’interventions innovantes, à l’impact de ces aides et de ces technologies sur la pratique clinique ainsi que sur la fonction, la participation sociale et la satisfaction des personnes qui les utilisent pour pallier leurs incapacités.

Responsables : Claudine Auger

Soutien à l’intégration sociale

Les déterminants de la participation sociale des personnes ayant une déficience physique ou vivant avec une ou des incapacités font l’objet de ce RS. L’accent est mis sur le soutien à l’intégration sociale indistinctement de la population à l’étude, excluant toutefois la population constituée par les travailleurs présentant des lésions professionnelles et bénéficiant d’interventions de réadaptation au travail qui fait l’objet de l'axe Réadaptation au travail.

Traumatologie

Toute activité de recherche des membres dans le champ de la traumatologie (personnes ayant subi un traumatisme crânio-cérébral, une blessure orthopédique grave, une lésion médullaire, ou autres) fait partie de cet axe. Les blessures occasionnent des problèmes significatifs pour l’adaptation-réadaptation. Les interventions destinées aux personnes aux prises avec ces traumatismes font également l’objet de cet axe.

Projets et financement

Financement

  • FRSQ
  • IRSC/REPAR

Publications et communications

Publications

Disciplines

  • Médecine physique et réadaptation
  • Kinésiologie
  • Traumatologie
  • Médecine du travail
  • Psychologie
  • Service social et travail social
  • Orthophonie
  • Audiologie